Projet Rutana

Développer les activités agro-pastorales dans la province de Rutana

Entraide et Fraternité appuie les activités agro-pastorales réalisées par ADEPE dans la province de Rutana, avec pour objectifs :
de renforcer les capacités techniques des ménages agricoles ;
de les accompagner dans la production agricoles et l’élevage ;
d’appuyer la valorisation de la production par la mise en place d’unités de transformation.

Cinq associations, composées majoritairement de femmes, participent au projet. Parmi les bénéficiaires, on compte beaucoup de rapatriées qui rentent de la Tanzanie. Les activités proposées favorisent leur intégration sociale. Les filières actuellement développées sont : pomme-de-terre, riz dans les marais et maïs.

Objectif Spécifique poursuivi :

Objectif spécifique: «Les OP structurées et professionnelles s’investissent dans la valorisation de  l’agriculture familiale écologique pour la sécurité alimentaire et l’augmentation durable des revenus.  »

Résultat I.140 OP structurées et professionnelles disposent des outils nécessaires pour promouvoir les droits des producteurs.

 

Activités :

  1. Organiser des formations des moniteurs sur les thèmes de l’agro écologie.

Cette formation vise à renforcer les connaissances des moniteurs agricoles en matière de l’agro écologie. Au totale 25 moniteurs agricoles bénéficieront cette formation. Elle aura lieu à la première année du programme et durera deux jours d’affilé.

 

 

  1. Organiser des ateliers de formations sur les principes/techniques agro écologiques

Les pratiques à développer sont : fertilisation organique du sol, lutte antiérosif, rotation des cultures ; préservation des ressources végétales ;….. La formation cible 24 membres des comités des OP lors de la première année, 36 pour la deuxième année et 24 pour la troisième année. Chaque atelier durera deux jours.

 

  1. Tenir des ateliers de sensibilisation des autorités administratives de base sur l’importance des pratiques agro écologiques.

Cet atelier vise à sensibiliser les autorités de base sur les principes de l’agro-écologie afin de s’en imprégner et accompagner les bénéficiaires du programme. L’atelier se tient lors de la première année pendant une journée.

 

  1. Organiser des séances de sensibilisation et d’information aux bénéficiaires sur la loi des pré-coopératives au Burundi :

Les  bénéficiaires de la formation s’élèvent à 189 personnes càd 5 membre pour chaque association des 4 membres des comités des OP. La séance s’étendra sur une journée au cours de la première année.

  1. Organiser des formations des jeunes dans les activités non-agricoles :

Une formation en vannerie pour 15 jeunes sera faite sur une période d’une année en raison de 4 jours. Cette activité vise la diversification des activités et l’emploi des jeunes.

 

  1. Organiser des formations des associations sur la gestion et les principes pré-coopératifs :

Une séance de formation sur la gestion et les principes coopératifs sera organisée à l’intention de 84 responsables des OP. L’atelier durera deux jours et aura lieu pour la première année.

 

  1. Organiser des actions de plaidoyer (auprès des autorités habiletés) pour l’obtention des terres cultivables :

Un atelier de formation sur le  plaidoyer (auprès des autorités habiletés) pour l’obtention des terres cultivables  sera organisé à l’intention de 10 responsables des OP. L’atelier durera deux jours et aura lieu pour la première.

 

  1. Organiser des ateliers de suivi de l’obtention des terres cultivables auprès des autorités.

Cette activité vise à s’enquérir sur l’état d’octroi des terres aux associations. 20 personnes sont conviées à cette activité de deux jours d’affilé lors de la 4ème année. Les participants sont les 10 responsables qui ont mené le plaidoyer, 5 responsables communauxet 5 responsables provinciaux.

 

  1. Accompagner les 3 groupements pré-coopératifs dans la structuration et l’élaboration des textes légaux :

32 personnes dont 28 responsables et 4 responsables administratifs  sont conviés à cette activité qui dure deux jours.L’activité est programmée pour la deuxième, troisième et quatrième année.

 

  1. Organiser des formations sur la gestion et administration des groupements coopératifs :

Cette activité s’étant sur la première et la deuxième année du programme. La formation vise à renforcer les capacités des leaders des OP en raison de 41 par séance et par année.

 

  1. Organiser des visites d’échange d’expériences entre coopératives de CEPRODILIC et entre les autres coopératives du Burundi et écoulement des produits agricoles.

Les visites cibleront les autres coopératives un peu avancées dans la gestion, administration et en pratiques agro-écologiques. Les visites comprendront 84 responsables des OP, le chargé du SE du programme et l’agronome chargé du renforcement des capacités des bénéficiaires. Ces visites sont planifiées pour la 1ère  et la 4ème année.

 

  1. Organiser une foire et des émissions radio-télévisées s sur les thématiques de l’agro-écologie :

Une foire sera organisée au mois d’avril une seule fois pour la 4ème année. Des émissions radiodiffusées auront lieu pour deuxième année et la quatrième année tandis que les émissions radio-télévisées auront lieu pendant la deuxième et la quatrième année.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *